John Dewey

John Dewey (20 octobre 1859 à Burlington dans le Vermont – 1er juin 1952 à New York) est un philosophe américain spécialisé en psychologie appliquée et en pédagogie. Son système philosophique se rattache au courant pragmatiste développé par Charles S. Peirce et William James.

VIE

Dewey est né à Burlington, dans le Vermont, dans une famille d’origine modeste. Comme son ainé, Davis Rich Dewey, il étudia à l’Université du Vermont, où il fut diplômé (Phi Beta Kappa) en 1879. Après trois ans passés comme enseignant à Oil City, en Pennsylvanie, Dewey décide qu’il n’est pas fait pour travailler dans l’éducation au niveau primaire ou secondaire. Après avoir étudié un an sous la supervision de G. Stanley Hall, travaillant dans le premier Laboratoire Américain de Psychologie, Dewey obtient son Ph.D de l’École des Arts et Sciences de l’Université Johns Hopkins en 1884, il prit un poste universitaire à l’Université du Michigan (1884-1888 et 1889-1894), grâce à George Sylvester Morris. Sa dissertation non publiée et perdue était intitulée “The Psychology of Kant”.

En 1894, Dewey rejoint la nouvelle Université de Chicago (1894-1904) où il forma sa théorie du savoir fondé empiriquement, alignant ses idées sur la nouvelle École de Pensée Pragmatique. Durant ses années à l’Université de Chicago, il publia quatre essais sous le titre collectif “Thought and its Subject-Matter”, ouvrage rassemblant des essais de ses collègues de Chicago, dont le titre collectif était “Studies in Logical Theory” (1903). Il dirigeait le département de philosophie, de psychologie et d’éducation et fonda aussi l’University of Chicago Laboratory Schools (École Laboratoire de Chicago) où il put actualiser ses connaissances en pédagogie qui furent la matière pour son œuvre principal en matière d’éducation, “The School and Society” (1899). C’est un laboratoire d’études sur la psychologie appliquée pour mieux comprendre la pédagogie, science appliquée de la psychologie.

Des désaccords avec l’administration conduisirent à sa démission, il quitta la Côte Est. En 1899, il fut élu président de l’Association américaine de psychologie. À partir de 1904, et jusqu’à son décès, il fut professeur de philosophie à la fois à l’Université Columbia et à l’École Normale. En 1905, il devient président de l’Association Américaine de Philosophie. Il fut également membre de longue date de la Fédération Américaine des Enseignants.

En Russie, de 1900 à 1930, ses travaux seront étudiés et repris.

IDEES

Dewey est principalement influencé par Hegel, qui est tout sauf pragmatiste. Il doit également beaucoup à Charles Darwin. Ses idées politiques et sociales sont proches du socialisme. Il définit la morale ou l’éthique comme la recherche d’un « équilibre » entre le social et l’individuel.

Dewey considère l’esprit humain comme un instrument en perpétuelle évolution, qui permet à l’homme de s’adapter à son milieu. Grâce au langage et à l’éducation, l’individu s’enrichit des expériences de vie d’autres personnes et d’autres époques. Néanmoins, les connaissances doivent toujours s’enraciner dans l’expérience et l’action de la personne.

La nature et la culture interagissent pour influencer l’homme. Selon lui, les besoins de l’homme dépendent de sa constitution biologique (par exemple, boire, manger et se déplacer). Tandis qu’il progresse, le reste est influencé par des facteurs externes, tels que la culture, les coutumes et l’organisation sociale. Ces idées seront appuyées par les découvertes archéologiques de l’époque.

Dewey ne voit pas la guerre comme faisant partie de la nature humaine, ceci pour la simple raison que la compassion en fait également partie. Ces deux natures s’annuleraient donc. Il croit plutôt que la guerre résulte de l’organisation sociale, la culture, etc. Il propose de canaliser, si nécessaire, le besoin de combattre dans des aventures favorables à l’homme.

DEMOCRATIE

Comme Dewey l’a expliqué lorsqu’il était encore à l’Université du Michigan, en 1888 : « La démocratie et l’idéal éthique, ultime, de l’humanité sont dans mon esprit synonymes. » Quant au développement technologique dans le cadre démocratique, il a écrit : « les gens ne deviennent pas une société en étant simplement proche physiquement tout comme un être humain ne cesse d’être influencé socialement en étant éloigné par tant de pieds ou miles de ses semblables » (cité par Andrew Feenberg dans Community in the Digital Age).

HUMANISME

Dewey participa à de nombreuses activités humanistes des années trente aux années cinquante, notamment en siégeant conseil de la First Humanist Society of New York de Charles Francis Potter (1929) ; il fit partie des 34 premiers signataires du premier Manifeste Humaniste (1933) et fut élu comme membre honorifique de l’Association de la Presse Humaniste (1936).

Son point de vue à propos de l’humanisme est mieux résumé par ses propres mots tirés d’un article intitulé « What Humanism Means to Me » publié dans l’édition de juin 1930 de Thinker 2 : « Ce que l’Humanisme signifie pour moi est une expansion, et non une contraction, de la vie humaine, une expansion dans laquelle la nature et la science de la nature sont faites servantes consentantes du bien humain. »

ACTIVISME POLITIQUE ET SOCIAL

Dewey, en même temps qu’Albert Einstein et Alvin Johnson, devient un membre de la section américaine de la Ligue Internationale pour la Liberté académique en 1935. En 1940, avec Horace M Kallen, il édite une série d’articles concernant l’affaire Bertrand Russell sous le titre The Bertrand Russell Case (le célèbre philosophe fut exclu de l’enseignement par le City College of New York en 1940).

Tout en étant actif dans la défense de l’indépendance de la communauté enseignante, il s’opposa au contrôle du Syndicat des Enseignants de New York par les communistes. Dewey participa à l’organisation de la National Association for the Advancement of Colored People (NAAC) (Association pour l’avancement des gens de couleur).

Il fut à la tête de la Commission Dewey qui se réunit à Mexico en 1938, et qui lava Léon Trotsky des accusations portées par Joseph Staline, il participa aussi entre autres aux marches civiques pour les droits des femmes.

En 1950, Dewey et Russell, Benedetto Croce, Karl Jaspers et Jacques Maritain se mirent d’accord pour qu’il soit président honorifique du Congrès pour la liberté de la culture.

PEDAGOGIE

Dewey est également l’initiateur du « hands-on learning » (« apprendre par l’action »). Il crée une école laboratoire loin de l’autorité habituelle où le maître est un guide et où l’élève apprend en agissant. Dewey souhaite réconcilier esprit et action, travail et loisir, intérêt et effort. Il pense que l’enfant doit agir plutôt que d’écouter. Il est un des principaux pédagogues du mouvement d’éducation nouvelle.

PUBLICATIONS EN FRANCAIS

* Mon Credo pédagogique (My pedagogic creed, 1897), trad. Ou Tsui Chen, Paris, Vrin, 1931 ; rééd. 1958.
* L’école et la société (The school and society, 1900), trad. partielle dans L’éducation, juin 1909 et décembre 1912.
* Comment nous pensons (How we think, 1910), trad. O. Decroly, Paris, Flammarion, 1925.
* Les écoles de demain (Schools of tomorrow, 1915), trad. R. Duthil, Paris, Flammarion, 1931.
* Démocratie et éducation (Democracy and education, 1916), trad. G. Deledalle, Paris, Armand Colin/Nouveaux Horizons, 1975 et 1990.
* Liberté et culture (Freedom and culture, 1939), trad. Pierre Messiaen, Paris, Aubier, 1955
* Logique : la théorie de l’enquête, Presses universitaires de France, 1993
* Œuvres philosophiques, Université de Pau, 2003
* Le public et ses problèmes, Éditions Farrago/Université de Pau, 2003
* Reconstruction en philosophie, Éditions Farrago/Université de Pau, 2003
* Comment nous pensons (1909), Les Empêcheurs de penser en rond, 2004
* L’école et l’enfant (1913), Fabert, 2004
* L’art comme expérience, traduction Jean-Pierre Cometti et alii, Éditions Farrago/Université de Pau, 2005 et Gallimard, 2010
* Le public et ses problèmes, Gallimard, 2010

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: