Kim Sterelny

Kim Sterelny est un philosophe australien et professeur de philosophie a l’école de recherche en sciences sociales a l’université nationale australienne et a l’université Victoria de Wellington. Il a reçu de nombreux prix internationaux en philosophie des sciences. Il édite également “Biology and Philosophy”.
Il est membre de l’académie australienne des Humanités.

Le domaine principal de recherche de Sterelny est la philosophie de la biologie. Il déclare que “le développement de la biologie de l’évolution depuis 1858 est l’une des plus grandes réussites intellectuelles de la science”. Il a aussi beaucoup écrit sur la philosophie de la psychologie. Il est l’auteur de nombreux articles a ce sujet, incluant des articles largement anthologiques sur la sélection des groupes, la théorie des memes et l’évolution culturelle comme “Return of the gene” avec Philip Kitcher, “Memes Revisited” et “The Evolution and Evolvability of Culture”.

Avec son ancien élève Paul Griffiths, en 1999, Sterelny a publié Sex and Death, a comprehensive treatment of problems and alternative positions in the philosophy of biology. Ce livre incorpore un grand nombre de positions développées dans des articles précédents concernant les sujets de philosophie de la biologie. Sur certains points, Sterelny et son co-auteur diffèrent : par exemple sur le traitement de l’émotion darwinien ou sur les perspectives sur la théorie des systemes de développement.

En 2004, le livre de Sterelny “La pensée dans un monde hostile : l’évolution de la cognition humaine”, a reçu le prix Lakatos pour une contribution distinguée a la philosophie des sciences. Ce livre apporte un compte rendu darwinien sur la nature et l’évolution des capacités cognitives humaines et est une importante alternative aux allégations innéistes familières de la psychologie évolutionniste. En combinant une thèse de plasticité neurale, sélection de groupe et de “niche construction”, Sterelny montre combien des données sur lesquelles s’appuient les thèses innéistes peuvent être rapportées sans attribuer un grand nombre de modules génétiquement cablés a l’esprit-cerveau. En 2008, Sterelny a reçu le prix Jean-Nicod. Ses cours doivent être publiés sous le titre “The Fate of the Third Chimpanzee”. Ces cours sont construits sur une approche darwinienne non innéiste de “la pensée dans un monde hostile” tout en apportant une discussion d’un grand intéret de travaux récents d’autres philosophes, anthropologues biologistes et écologistes, des théoriciens de la culture-gène et de la co-évoluton, et des théoriciens du jeu évolutionniste.

Vidéo :

http://www.viddler.com/player/708bf4cb/

Publications (en anglais)

* Language and Reality (1999 – with Michael Devitt). MIT Press: ISBN 0262540991; ISBN 9780262540995; ISBN 0262041731; Blackwell ISBN 0631196897; ISBN 9780631196891;
* The Representational Theory of Mind (1999) ISBN 0631164987; ISBN 9780631164982; ISBN 978-0631164982
* Sex and Death (1999 – with Paul Griffiths). ISBN 9780226773032
* The Evolution of Agency and Other Essays (2001). ISBN 9780521642316
* Dawkins vs. Gould (2001). New, revised edition 2007.
* Thought in a Hostile World: The evolution of human cognition (2003) ISBN 0631188878; ISBN 9780631188872; ISBN 978-0631188872
* What is Biodiversity (2008 – with James Maclaurin). ISBN 9780226500812

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: